Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles

Derniers Commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Mardi 7 août 2012 2 07 /08 /Août /2012 13:36

Elle m’avait ordonnée de m’enfiler un petit Rosebud.

Pendant ce temps, maîtresse s’occupait de sa soumise, elle l’avait attaché debout complètement immobiliser. Elle lui baissa sa culotte et me fit signe de m'occuper de son sexe.

Je ne me fis pas prier, Lili avait un beau clito bien gros, humm.
Je le pris en main, pour le palper, le décalotter et le mettre en bouche. Il devint rapidement bien dur, Lili semblait aiméz que je la suce avec délectation.

Je la suçai de longues minutes avec beaucoup de plaisir, Maîtresse Akina s’occupait aussi de Lili en la caressant, elle se débattait sans pouvoir aller nulle part si ce n’est sur la route du plaisir ultime quand Maîtresse Akina lui ordonna de jouir pour elle. Je récoltais sa semence sans en perdre une goutte.

Satisfaite d’avoir honoré Lili et obéis à maîtresse, j’étais encore plus excitée, couchée sur le dos, elle m'attacha alors les poignets aux chevilles, elle s’occupa de mon sexe tout en me trifouillant la prostate.

J’avais tellement envie de jouir pour ma maîtresse.

Maîtresse me fit approcher plus d’une fois la ligne de jouissance, mais elle savait s'arrêter à temps.

Elle me fit l’honneur de m’offrir sa culotte dans ma bouche et sur mon visage. Elle était encore touche chaude et tout humide, quel délice de sentir son odeur et de pouvoir goûter à son jus.

Un bon souvenir également de ce séjour, je vous remercie bien maîtresse de ce plaisir que vous m’avez fait.

Exténuée par ces montées de jouissance, elle stoppa ses attouchements, préférant garder le plaisir ultime pour le lendemain. Lili m’enferma alors le sexe dans ma cage de chasteté, non sans mal !, excitée comme j’étais...

DSC04525.JPG 

Il était temps de revenir au calme et de se reposer un peu. Lili commença à préparer le dîner pour Maîtresse Akina tout d’abord et ensuite pour nous. Maîtresse avait préparé un bon petit plat vraiment délicieux.

Réservée comme à mon habitude, je vexais maîtresse en ne me servant qu’une petite assiette, je me rattrapais ensuite en me servant une deuxième faisant honneur à ma maîtresse et à son accueil dans son antre.

Comment ne pas se sentir bien auprès de cette maîtresse, chaque instant est un pur moment de bonheur, pleine d’attention envers ses hôtes, elle a su me mettre à l’aise pour apprécier pleinement mon séjour à ses pieds divins.

DSC04521.JPG

Ses divins pieds que nous nous occupons d’ailleurs Lili et moi dès le repas terminé.

Adoration, lavage et massage, chacune un pied, Lili plus experte que moi dans cette tache, je regardais et j'apprenais pour le plaisir de notre maîtresse.

Durant ce séjour, quelque peu nerveuse par mon comportement, j’appris beaucoup à être aux pieds de ma maîtresse, à être à ses petits soins et à s’occuper d’elle. Je la remercie d’avoir supporté mes écarts de conduite indigne d’une bonne soumise. Je ne demande qu’à apprendre et je sais désormais les attentions à donner la prochaine fois, car j’espère qu’il y aura une suite à cette aventure...

DSC04523.JPG

Il était plus de quatre heures du matin, plus de neuf heures à vivre auprès de Maîtresse Akina, rendez-vous compte ! il était temps de se reposer un peu.

Je dû m’habiller en petite tenue et c’est pluguée, encagée et les membres enchaînés que maîtresse me conduit à ma couche, elle m’attacha aux barreaux de la cage et m’enferma.

Lili était aussi immobilisée, nue sur le haut de la cage, je tombai rapidement dans les bras de Morphée.

Je me réveillais plusieurs fois dans la nuit, encombrée de mes chaînes, il faisait chaud, le bruit du ventilateur berçait ma nuit.

Maîtresse était couchée non loin de nous, vigilante à chacun de nos mouvements.

J’eus un petit coup de stress, réveillée subitement, me voyant trop prisonnière, j’avais envie de me libérer. Je me calmais, seule, en pensant à ma maîtresse et à ce séjour auprès d’elle, je devais profiter de ce temps, je me rendormais alors, apaisée...

 

A suivre...

 

Par Maitresse Akina - Publié dans : Mes histoires BDSM - Communauté : Dominatrice BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés